• Informer, sensibiliser, former

    COPED sensibilise et forme les communautés pour les aider à prendre leur destin en main.

  • Mettre en place des mécanismes de bonne gouvernance
    Mettre en place des mécanismes de bonne gouvernance

    COPED coopère avec diverses institutions pour la mise en place de mécanismes de gouverance locale responsables, redevables et efficaces.

  • Appuyer la création d'activités génératrices de revenus

    COPED appuie la création d'entreprises grâce à Ishaka, son institution de microfinance et grâce à son incubateur d'entreprises.

Missions et approche

 

L’Objectif principal de COPED est de promouvoir le développement de l’homme dans son intégralité en lui permettant notamment d’accéder aux besoins de base tels que l’alimentation, la santé et l’éducation sans égard à ses convictions religieuses ou philosophiques. Pour ce faire, il poursuit les objectifs spécifiques suivants:

La lutte contre la faim

Cette mission s’exerce à travers plusieurs actions dont les principales sont:
  • L’accroissement de la production agricole et animale en milieu rural en vue d’atteindre l’équilibre et la sécurité alimentaire
  • L’encadrement et l’animation des associations agricoles et d’élevage à l’initiation des micro-projets
  • L’octroi des micro-crédits à des associations ou individus afin d’encourager des activités génératrices des revenus (artisanat, pêche, transformation alimentaire, petit commerce)
  • L’encadrement et assistance technique des associations oeuvrant dans l’agriculture, l’élevage et l’artisanat dans le choix des micro-projets
  • L’appui aux populations dans la mise en place de systèmes mutualistes de financement basés sur des crédits productifs associés à l’épargne locale
  • La protection de l’environnement pour que le sol garde ou retrouve sa fertilité
  • L’assistance aux indigents par la distribution des semences et des micro-crédits à fonds perdu
  • La réinsertion des déplacés, des réfugiés et des démobilisés dans le secteur de l’agriculture et de l’élevag

La lutte contre l’ignorance

Dans l’accomplissement de cette mission, COPED mène les actions suivantes:
  • L’éducation au développement par la formation et l’information de la population
  • Compléter la carte scolaire en réhabilitant et en construisant des infrastructures scolaires
  • Appui à la mise en place et la formation des comités de gestion de ces infrastructures

La lutte contre la maladie

Le Conseil Pour l’Education et le Développement mène aussi des actions dans le domaine de la santé dont les principales sont:
  • La promotion de la santé par l’éducation sanitaire
  • La promotion de la gestion rationnelle des infrastructures de santé
  • L’implication des communautés de base dans la gestion des services de santé ( les COSA et COGE)
  • L’augmentation des dispositifs d’eau potable (adductions d’eau)
  • La construction des infrastructures sanitaires
  • La lutte contre les endémo épidémies et la pandémie du SIDA

Notre approche

“L’homme est artisan de sa propre auto-promotion.”
 
 
Dans le cadre de l’ensemble de ses projets, COPED développe une approche communautaire basée sur l’organisation de diagnostics participatifs.
 
Ceux-ci débouchent sur l’établissement de plans de priorisation élaborés par les communautés et sur une implication de celles-ci dans la mise en oeuvre et le suivi des projets.
 
L’approche participative est un concept qui revient toujours dans la formulation des projets de développement. COPED a décidé de le mettre réellement en pratique, comme principe et comme moyens de renforcer la qualité et la pertinence de ses actions, au service des populations burundaises et avec elles.
 
C’est en poursuivant cette approche que le COPED en collaboration avec d’autres partenaires a mis en place des Comités de Développement Communautaire (CDCs).

Contact

adresse: BP 3792, Bujumbura 2, Burundi (av. Pierre Ngendandumwe 26, Rohero I)

tel: +257 24 83 76 / +257 24 46 27 / fax: +(257) 24 37 569

e-mail: contact@coped.org

A propos du COPED

Le Conseil pour l’Education et le Développement (COPED) est une association burundaise sans but lucratif (ASBL) créée en 1974. L’ordonnance ministérielle n° 550/242/89 du 25 septembre 1989, lui a conféré le statut d’Organisation Non Gouvernementale (ONG). Il oeuvre pour « la construction d’un monde d’espoir : un monde où la faim, l’ignorance et la maladie ont été éradiquées ».